Posts Tagged ‘Vinogusto’

Un Belge a conquis le marché européen des gîtes ruraux

février 3, 2010

La semaine passée le Trends Tendance, principale revue d’affaires et économie en Belgique, a publié un article plutôt élogieux sur Toprural et ma trajectoire en Espagne, sous le titre « Un Belge a conquis le marché européen des gîtes ruraux »). L’article mentionne également ma participation à Rentalia, 11870.com, Vinogusto et Voota.es.

Article complet, cliquez pour agrandir:

Página 1 - clic para ampliar

Página 2 - clic para ampliar

Un tout grand merci à Jean-Yves Huwart, du think tank Entreprise Global, pour l’interview à Madrid et pour cet excellent article!

Les vainqueurs de Plugg 2009

mars 12, 2009

J’ai attendu avec impatience les résultats de Plugg 2009, une des principales compétitions de start-up Internet en Europe organisée par Robin Wauters, un des rédacteurs de Techcrunch en anglais. Avec un peu de chance Vinogusto (portail dont je suis actionnaire et un des 20 finalistes) pouvait être parmi les gagnants. Ce ne fut pas le cas mais l’expérience a néanmoins été enrichissante.

¡Mes sincères félicitations aux vainqueurs Mendeley, Myngle et Jinni!
(reste à voir qui sera le grand gagnant, ajourd’hui à 17h00)
Actualisation: Plugg annonce le vainqueur

Parmi les 130 inscrits, et les 20 finalistes, les 3 gagnants choisis par le jury sont:

  1. Mendeley (Royaume Uni) : « Software académique gratuit pour gérer les articles scientifiques publiés et réseau pour connaître les tendances actuelles des recherches et connaître d’autres scientifiques qui partagent les mêmes intérêts. »
  2. Myngle (Pays Bas) : « Myngle change un des secteurs les plus traditionnels, en apportant le langage traditionnel de l’éducation aux marchés de masse on-line. »
  3. Jinni (Israel) : « Jinni est le premier moteur de recherche sémantique pour les films et les programmes TV, avec recommandations à partir du Movie Genome. »

Et pour anticiper quelque question: à quoi ça sert?

La récompense n’est pas matérielle, elle est symbolique: c’est la reconnaissance du travail bien fait par les équipes des meilleurs nouvelles start-up européennes. Cette récompense peut aussi représenter un énorme coup de pouce :

  • Visibilité : beaucoup d’impact, beaucoup de médias et beaucoup de liens. Ça aide à se faire connaître gratuitement et à mieux se positionner dans les résultats des moteurs de recherches.
  • Financement : comme la plupart des membres du jury sont des investisseurs, j’imagine que ce prix aide aussi à obtenir de nouveaux investisseurs, si nécessaire.
  • Accords et collaborations : gagner ce genre de compétition ouvre des portes. Il devient beaucoup plus facile de concrétiser des accords de collaboration avec des sites Internet de référence.
  • Commercial : ce genre de prix aide également à convaincre les clients potentiels à acheter de la publicité. Les annonceurs veulent être là où ils peuvent augmenter leurs ventes tout en associant leur marque à un site dont le prestige est reconnu.

Troisième tour d’investissement pour Vinogusto

janvier 23, 2009

Vinogusto (portail Internet de vins leader en Europe), dont je suis actionnaire depuis ses débuts, formalisera le 13 février une nouvelle augmentation de capital pour un montant total de 355.000 €. Il s’agit du 3e tour de table après les investissement de 2007 (150.000 €) et de 2008 (200.000 €). Cette somme a été apportée par les actionnaires actuels de la société plus quelques 3F (friends, fools and family).

Cette fois aussi Marta Esteve (ma femme) et moi participons à cette augmentation de capital parce que Vinogusto est le site Internet sur le vin qui a le plus misé sur le service aux utilisateurs et sur la qualité des contenus. L’augmentation de capital nous permettra de continuer d’améliorer les fonctionnalités du site et de compléter l’information disponible pour les plus de 100.000 vins de la base de données.

ecran-vinogusto-25ene09

Il se fait justement que la semaine passée notre homologue et principal concurrent américain, Snooth, a annoncé une augmentation de capital de 1 million de dollars, et a publié quelques données qui nous permettent de comparer les deux entreprises:

Snooth Vinogusto
Augmentation de capital 2008 1.000 k$ 200 k€
Augmentation de capital 2009 1.000 k$ 355 k€
Dépenses mensuelles 60 k$ 25 k€
En ligne depuis (selon web.archive.org) mai 2007 mars 2007
Utilisateurs uniques / jour (selon Google Trends) 8 k 8 k
Croissance du trafic décembre 2007 – décembre 2008 (selon Google Trends) +30% +300%

Personnellement ce qui me paraît le plus intéressant de cette comparaison c’est que malgré un investissement nettement inférieur, Vinogusto a déjà une audience aussi importante que le leader américain Snooth. Cela promet d’excellentes perspectives pour Vinogusto. En tous cas 2009 sera une année intéressante pour les deux sites :)

Articles liés:

Confusion entre les drapeaux et les langues

décembre 22, 2008

Certains sites Internet utilisent encore les drapeaux pour symboliser les langues. On a l’habitude de voir un drapeau français comme icône pour changer la langue de navigation d’un site vers le français, un drapeau espagnol pour l’espagnol, un drapeau allemand pour l’allemand, etc.:

  • SNCF: drapeaux-sncf-19dec08
  • Seloger: drapeaux-seloger-19dec08
  • Gîtes de France: drapeaux-gdf-19dec082
  • Homelidays: drapeaux-homelidays-18dec08
  • Abritel: drapeaux-abritel-19dec08
  • Rentalia.com (dont je suis actionnaire): drapeaux-rentalia-19dec081. Je n’ai pas encore réussi à convaincre Marta de ne plus utiliser les drapeaux.
  • Et beaucoup d’autres encore, surtout des sites de tourisme d’hôtels, de gîtes, de chambres d’hôtes, de maisons de vacances, etc.

Je crois que c’est une erreur, non seulement parce-que ce n’est pas correct (pays <> langue), mais surtout parce-que beaucoup d’utilisateurs d’une langue sont d’un autre pays que celui symbolisé par le drapeau.

Avec un drapeau français pour symboliser le français je risque de déranger les francophones de Belgique, de Suisse, du Québec, etc. Avec un drapeau allemand pour symboliser l’allemand j’oublie les Autrichiens et les Suisses germanophones. Avec un drapeau des Pays-Bas pour symboliser le néerlandais j’exclus les flamands. Avec un drapeau español pour symboliser l’espagnol j’oublie les 300 millions d’hispanophones d’Amérique Latine, pour qui le drapeau espagnol n’est pas leur symbole. Et j’en passe (le drapeau portugais laisse dehors le Brésil, le drapeau anglais laisse dehors les américains, irlandais, australiens, etc.).

L’inverse est aussi vrai: certains Français qui se reconnaîtront dans le drapeau français, parlent néanmoins une autre langue (comme certains alsaciens parlent allemand par exemple), de nombreux italiens parlent allemand, de nombreux espagnols parlent catalan, etc.

En résumé: drapeau = pays, pas langue

Pour symboliser une langue il est préférable d’utiliser son nom en toutes lettres dans la langue indiquée ou l’abréviation ISO correspondante, en minuscules (les majuscules s’utlisent pour les pays).

Quelques exemples de sites qui n’utilisent pas (ou plus) les drapeaux pour symboliser les langues:

  • Google.fr inclut l’option « Google.com in English »
  • Flickr en français inclut les options « 繁體�文 | Deutsch | English, etc. »
  • Skyrock inclut les options « Français | English | Deutsch, etc. »
  • Toprural (dont je suis actionnaire) en français inclut les options « Català | Deutsch | English, etc. »
  • Vinogusto (dont je suis actionaire) en français inclut les options « English | Español | Français, etc. »

¿Alors, drapeaux ou pas drapeaux pour les changements de langue?

Autres articles:

Vinogusto nº3 mondial en audience

novembre 18, 2008

Au vu du nombre de visites obtenues en octobre 2008, Vinogusto (portail dont je suis actionnaire) se confirme comme 3e mondial dans la liste des portails spécialisés dans le vin, juste après winesearcher.com et devant Verema.com.

Depuis son lancement en 2007, la popularité de Vinogusto.com a grandi de mois en mois, jusqu’à atteindre et même dépasser presque tous ses prédecesseurs.

Comparaison Google Trends - 18nov08

Comparaison Google Trends - 18nov08

D’après ma liste perso et les données de Google Trends, les sites de vins les plus visités sont :

  1. wine-searcher.com (moteur de recherche de vins, leader mondial)
  2. verema.com (communauté, leader en Espagne)
  3. vinogusto.com (réseau social y moteur de recherche de vins, nº3 mondial)
  4. wine.com (vente en ligne, leader aux États-Unis)
  5. cellartracker.com (outil de gestion et communauté, États-Unis)
  6. snooth.com (réseau social et moteur de recherche de vins, leader aux États-Unis)
  7. winelibrary.com (vente en ligne, États-Unis)
  8. 75cl.com (vente en ligne, France)
  9. 1855.com (vente en ligne, France)

Source: mon Delicious de webs de vins + Google Trends for Websites (voir comparaison des 5 premiers portails). Si vous constatez qu’un site d’audience comparable ou supérieure sur Google Trends a été oublié, n’hésitez pas à me le signaler.

Plusieurs éléments expliquent selon moi le succès de Vinogusto :

Ces éléments me paraissent déterminants et je pense que si Vinogusto continue sur cette voie, le site pourrait rapidement devenir le leader des sites internet dédiés au vin.

Remarque : pourquoi utiliser Google Trends plutôt que Alexa ?
Pour comparer les sites en plusieurs langues et dans plusieurs pays, Alexa a tendance à favoriser les sites en anglais. Google Trends me paraît moins biaisé géographiquement parlant et donc plus approprié pour une comparaison multilingue.

Articles sur le même sujet :


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.