Posts Tagged ‘Homeaway’

HomeAway achète Toprural

avril 2, 2012

(article également publié sur mon blog en espagnol)

C’est officiel, nous avons vendu Toprural à HomeAway Inc., le plus grand marché on-line de locations de vacances. Comme HomeAway est une société cotée en bourse (NASDAQ: AWAY) et le contrat inclut une clause de confidentialité, je n’ai pu et ne peux donner aucun détail de l’opération. Par contre j’aimerais profiter de l’occasion pour faire quelques commentaires personnels.

logoo HomeAway

Lorsque nous avons lancé Toprural en l’an 2000, je pensais déjà qu’un jour nous le vendrions. C’est l’issue de toute entreprise, sauf si ce que l’entrepreneur cherche est un auto-emploi ou monter une entreprise familiale, ce qui n’était pas mon intention.

Au cours de l’histoire de Toprural, il y eu quelques étapes clés::

  • Avoir économisé suffisamment avant de monter cette entreprise, pour pouvoir la financer moi-même avec l’aide aussi de quelques amis et parents
  • Compter sur l’appui inconditionnel de ma compagne Marta, de mes amis et de ma famille
  • Trouver les partenaires stratégiques pour compléter l’expérience qui nous manquait: Juan (ex-CTO et co-fondateur), Pilar et Alberto (experts en tourisme rural), Irene (ex-directrice commerciale), …
  • Lancer la première version du site en moins de 4 mois (avril-juillet 2000)
  • Le premier client un mois plus tard (août 2000)
  • Être les premiers à publier des opinions de voyageurs (septembre 2000)
  • Arriver vite aux premières 100 mille visites mensuelles (en 2002)
  • Obtenir les premiers bénéfices (en 2002) et nous convertir en le leader indiscuté en Espagne depuis lors
  • Internationaliser Toprural: d’abord au Portugal (2003), puis en France (2005), Italie et Belgique (2007), …
  • Compter sur des actionnaires intelligents comme Jesús et Fernando Encinar, et Bonsai Venture Capital
  • Et surtout 12 années de travail intense, d’attention pour les détails, de construction de la marque et de fidélisation de nos clients et utilisateurs

Pour cette vente quelques autres éléments ont aussi eu leur importance:

  • Atteindre un chiffre d’affaires et un bénéfice considérables
  • Avoir une position de leader sur notre marché principal, en Espagne, et avoir su nous positionner comme tel (il ne suffit pas d’être le leader, il faut aussi savoir le communiquer et avoir une marque forte)
  • Connaître personnellement nos concurrents et avoir de bonnes relations avec eux
  • Auditer nos comptes avec un auditeur de prestige international, comme Ernst & Young, depuis 2007
  • Avoir mis en oeuvre un ERP solide et également reconnu, Microsoft Dynamics
  • Développer des accords stratégiques avec des partenaires de premier ordre
  • Ne pas avoir cherché à vendre trop cher (« don’t be greedy« )

En cours de route nous avons aussi connus d’importantes difficultés et commis des erreurs, que j’espère pouvoir commenter dans d’autres articles parce-que aujourd’hui il s’agit plutôt de célébrer cette nouvelle.

En effet, je suis convaincu qu’il s’agit d’une bonne nouvelle, pour nos actionnaires, pour HomeAway, pour nos employés et pour nos clients. Pour les employés parce-qu’ils feront partie d’un groupe leader et à la pointe comme l’est HomeAway, et que cela représentera de nombreuses opportunités de développement professionnel pour eux. Et pour nos clients parce-que avec HomeAway ils auront accès à une clientèle de voyageurs beaucoup plus nombreux, et internationaux.

Pour ma part j’ai le plaisir et l’honneur de passer le témoin à Rafael Pérez-Olivares, mon tandem chez Toprural depuis 2006, qui depuis aujourd’hui est le nouveau directeur général de Toprural. Passer la main était un de mes objectifs depuis quelques années et apparemment j’y suis finalement arrivé :) Entre temps je continuerai de travailler pour Toprural comme consultant et je ferai mon possible pour aider à ce que la transition soit la meilleure possible.

Merci beaucoup à tous ceux qui ont participé et aidé à cette grande aventure!

Pour plus d’information:

Publicités

Homeaway achète BedAndBreakfast.com

mars 3, 2010

Je viens d’apprendre via Techcrunch que Homeaway, leader mondial dans la location de vacance (bien que peu connu en France ou en Espagne) vient d’acquérir BedandBreakfast.com, leader mondial de la location de chambres d’hôtes (bed and breakfasts).

homeaway1

Depuis 3 ans Homeaway a acheté presque tous les sites de location de vacances américains et européens dont le chiffre d’affaires est supérieur à 1 million de dollars. Ils ont racheté les 5 plus grands aux États-Unis (vrbo.com, vacationrentals.com, cyberrentals.com, a1vacations.com y greatrentals.com), les nº1 et 2 au Royaume-Uni (holiday-rentals.co.uk y ownersdirect.co.uk), le nº 1 en Allemagne (fewo-direkt.de) et les nº1 et 2 en France (abritel.fr et homelidays.com). Malgré une nouvelle augmentation de capital de 250 M$ fin 2008 depuis lors ils n’avaient réalisé que une seule acquisition (Homeaway achète Homelidays en février 2009) pour un montant non-publié mais largement inférieur à cette nouvelle levée de fonds.

Homeaway diversifie horizontalement
À présent ils réalisent pour la première fois une acquisition d’un site web avec un autre type d’hébergements touristiques: ils ne s’agit plus que de maisons de vacances, et ils diversifient horizontalement vers les chambres d’hôtes. Ils se consolident ainsi comme un groupe mondial de location d’hébergements touristiques alternatifs aux hôtels.

Combien ont-ils payé pour cette acquisition? Fidèles à leur habitude aucun montant n’a été publié.

En ce qui concerne Toprural et Rentalia (dont je suis co-fondateur et actionnaire)

BedandBreakfast.com a une position marginale en Europe où Toprural et Rentalia sont présents. Cette nouvelle acquisition de la part de Homeaway devrait donc peut nous affecter. En tous cas il est clair que nous sommes dans une position de concurrence de plus en plus directe face à Homeaway, ce Goliath de la location de vacances. Jusqu’ici nous n’étions concurrents que sur le marché de la location de gîtes (Toprural) et de maisons de vacances (Rentalia), et nous sommes à présent également concurrents sur les chambres d’hôtes. Ceci dit, même s’il s’agit d’un groupe 20 fois plus grand que Toprural (120M$ de chiffre d’affaires Homeaway en 2009 vs 4,5M€ de chiffre d’affaires Toprural en 2009), nous avons comme avantage d’être hyper-spécialisés sur le segment rural. En ce qui concerne Rentalia (présent en Espagne, au Portugal et en Italie), l’appui de notre actionnaire idealista.com, le portail immobilier leader en Espagne nous a permis de croître 82% en 2009. Ça promet d’être un beau match :)

Autres articles sur le sujet:

Note de presse publiée par BedandBreakfast.com (3/03/10)

Homeaway achète Homelidays

février 4, 2009

Nous nous y attendions depuis longtemps et la nouvelle vient de tomber : Homeaway, le conglomérat de portails su secteur de la location de vacances, vient de concrétiser l’acquisition de Homelidays, le portail leader en Europe sur ce marché.

homeaway1homelidays3

Nous avions déjà commenté cette possibilité en novembre dans le post « Que va faire Homeaway de 250 millons de dollars?« , et c’est maintenant chose faite. Il s’agit de la poursuite logique de la stratégie de Homeaway d’acquérir les sites de location de vacances leader dans chaque pays: depuis 2005 Homeaway avait en effet dájà racheté les es 5 principaux portails américains de locations de vacances (vrbo.com, vacationrentals.com, cyberrentals.com, a1vacations.com et greatrentals.com), les nº 1 et 2 au Royaume-Uni (holiday-rentals.co.uk et ownersdirect.co.uk), le nº 1 en Allemagne (fewo-direkt.com) et le nº1 en France (abritel.fr). Tous ces sites étaient des entreprises qui facturaient déjà entre 1 et 15 millions de dollars annuels au moment d’être rachetées par Homeaway.

Combien? aucune information n’a été publiée sur le prix payé par Homeaway.

Et après?

Homeaway poursuivra sans doute sa stratégie d’acquisitions et de diversification dans l’immobilier (achat-vente) de maisons de vacances et tentera probablement de sortir en bourse dès que la conjoncture économique lui sera favorable. En ce qui concerne les propriétaires de maisons de vacances il seront encore plus confronté à un casi-monopole et chercherons probablement à réduire leur dépendance en s’annonçant sur les quelques sites qui ne dépendent pas de Homeaway, comme Rentalia par exemple (dont je suis co-fondateur).

En ce qui concerne Rentalia et Toprural:

Nous avons à présent un concurrent encore plus fort qu’auparavent mais nous redoublerons nos efforts pour rester indépendants, pour continuer d’offrir aux voyageurs le site le plus complet pour trouver une maison de vacance au Portugal, en Espagne ou en Italie (Rentalia) ou des gîtes et chambres d’hôtes en Europe (Toprural), et pour continuer d’offrir aux propriétaires la manière la plus rentable d’obtenir des réservations. Pour se faire une petite idée à propos de la taille des entreprises : Homeaway emploie à présent 454 personnes dont 70 au sein de Homelidays, Toprural emploie 50 personnes, et Rentalia 16. Nous sommes beaucoup plus petits que Homeaway mais plus spécialisés (Toprural sur le tourisme rural), plus agiles, et notre croissance naturelle est nettement supérieure à la leur. À suivre…