Posts Tagged ‘Toprural’

Portails espagnols en Italie

novembre 4, 2008

Depuis hier Rentalia offre aussi des locations de vacances en Italie. Rentalia rejoint ainsi la longue liste de portails espagnols qui se sont lancés sur le marché italien :

Depuis Utilisateurs uniques / jour
(Google Trends)
eDreams.it 2000 > 80.000
Infojobs.it 2004 > 50.000
eMagister.it 2006 > 20.000
Idealista.it 2007 > 5.000
Toprural.com Italie 2007 1.000*
Atrapalo.it 2008 2.000
Softonic.it 2008 > 10.000
Rentalia.com Italie 2008
* Données non-disponibles sur Google Trends. Source: Google Analytics

Carte des pays où Rentalia offre des locations de vacances

Carte des pays où Rentalia offre des maisons de vacances


En revanche il me semble qu’il y a relativement peu de sites webs italiens à succès (il y en a mais je trouve qu’il y en a peu en comparaison avec d’autres pays européens). Il y a de nombreux sites web italiens avec une petite équipe, mais peu de projets importants en terme d’investissements ou en nombre de personnes impliquées. Cela fait de l’Italie un marché très attrayant pour des sociétés étrangères : il s’agit d’un grand marché avec peu de concurrents locaux forts.

Pourquoi y a-t’il peu de sites italiens importants? D’après ce que certaines personnes m’ont dit, c’est sans doute parce que en Italie pour licencier un employé (lien en espagnol) vous devez négocier un accord avec celui-ci (il n’existe pas de licenciement non-justifié sans accord entre les parties) et lui payer une indemnisation de 2 ans de salaire… Avec ce genre de règles ce ne serait pas étonnant que peu d’entrepreneurs se lancent dans l’aventure de recruter une grande équipe.

Créer son entreprise sans expérience

novembre 1, 2008

En décembre 1999, je travaillais à Bruxelles pour The Boston Consulting Group (société de conseil en management stratégique) et Marta et moi avions décidé de déménager à Madrid et de monter un portail de tourisme rural.

Je me souviens d’une conversation que j’avais eue à l’époque avec mon manager, Yvan Jansen, qui me disait que se lancer dans autant de changements en même temps était une décision risquée : je ne connaissais rien au tourisme, ni à Internet, ni au monde rural (je n’avais effectué qu’un seul séjour dans un gîte rural en Belgique) et n’avais jamais travaillé en Espagne… Yvan avait raison, cela faisait beaucoup de changements d’un coup et peu d’atouts pour réussir cette entreprise en terrain totalement inconnu. Qu’à cela ne tienne : nous nous sommes lancés et, âgés d’à peine 25 ans, nous avons monté Toprural.

Nous ignorions tout de ce qu’il fallait savoir, mais nous étions conscients de nos lacunes et aucune n’était insurmontable. Nous nous sommes donc installés à Madrid en mars 2000 et avons débuté notre projet.

Designing Web Usability, Jakob Nielsen Nous n’avions pas d’expérience en webdesign? Nous avons acheté le livre “Designing Web Usability” de Jacob Nielsen et l’avons suivi à la lettre, autant que possible, pour imaginer le design du portail (on pourrait croire que je plaisante mais c’est vraiment comme ça que ça s’est passé !).

Nous n’avions pas d’expérience dans le domaine du Web? Nous nous sommes associés avec Juan Andrés Alvarez Valenzuela, un super-programmeur-visionnaire du Net qui avait quelques années d’expérience dans le développement web.

Nous n’avions pas d’expérience en tourisme rural ? Nous avons acheté tous les guides qui existaient sur le sujet et avons contacté les auteurs du meilleur ouvrage (l’annuaire du tourisme rural). Le projet leur a plu, ils nous ont apporté beaucoup d’idées et nous avons fini par nous associer.

Nous n’avions jamais monté d’entreprise ? La première pierre fut posée en décidant que je me dédierais au projet à temps plein et que nous y investirions nos économies (auxquelles s’ajoutaient les sommes mises par quelques membres de nos familles et amis, soit près de 100.000 € au total).

J’étais persuadé qu’avec un peu (voire beaucoup) de volonté et de chance, il n’y avait pas de secteur où nous ne pourrions nous faire une place, à condition de nous investir à 100% et de bien faire les choses. Rétrospectivement, je me dis que c’était pas gagné d’avance mais qu’il fallait le tenter.

Au pire, nous aurions perdu nos économies, l’investissement de personnes qui savaient qu’elles pouvaient le perdre (ce n’était pas un emprunt que nous aurions du rembourser en cas d’échec) et quelques années de travail, qui, dans tous les cas, auraient toujours constitué une expérience bonne à prendre, même si notre projet n’aboutissait pas.

Si c’était à refaire, je le referais sans hésiter et je recommande à tous ceux qui sont tentés par l’aventure de se jeter à l’eau. En fin de compte, je pense que le plus important est de tenter le coup, et de s’associer à des personnes qui te complètent.

Article également publié en espagnol

Toprural dans Marie Claire

octobre 24, 2008

Petit à petit les efforts de Mathilde Estadieu (notre responsable de communication pour la France), Joseba Cortazar (notre directeur de communication) et Publicis Link (notre agence presse à Paris), portent leurs fruits.

Aujourd’hui par exemple, dans un article sur la cueillette de champignons, Marie-Claire.fr recommande Toprural pour rechercher un logement en France, avec un lien en prime s’il vous plaît…

En fin d’article vous pourrez lire:

« […] Côté logement, vous pouvez consulter fr.toprural.com : ce site recherche des logements (chambres d’hôtes, hotels, maisons etc.) dans toute la France, vous trouverez forcément le vôtre. »

Voir l’article complet: En Automne, partez à la cueillette de champignons !

Autres liens: